Airbus, partenaire d’Air Race E, la première course à 10 mètres du sol, d’avions électriques ! … ça risque de décoiffer !

0
  • Airbus, partenaire d’Air Race E permettra au constructeur aéronautique de stimuler le développement des moteurs à propulsion électrique dans l’aviation

iT-News (Airbus, partenaire d’Air Race E) – Mardi 5 février 2019, le constructeur aéronautique Airbus s’est s’engagé comme partenaire de Air Race E, la première compétition mondiale consacrée à l’aviation électrique.

 En effet, Airbus a annoncé avoir conclu un partenariat avec Air Race E en vue de créer la première course planétaire d’avions électriques, dont la première série devrait être lancée en 2020. Par cette action, Airbus compte stimuler le développement des moteurs à propulsion électrique dans l’aviation.

Des courses à 10 mètres du sol sur un circuit de cinq kilomètres

La compétition Air Race 1 qui devrait donc démarrer en 2020, promet de s’inspirer du modèle de la Formule 1. Huit avions légers à propulsion électrique s’affronteront sur un circuit étroit long de cinq kilomètres, à seulement 10 petits mètres du sol, à une vitesse qui devrait être « supérieure à celle de tout sport motorisé terrestre ». Quand on sait qu’une F1 peut rouler à plus de 350 km/h en vitesse de pointe, ça risque de décoiffer.

« Nous voulons inciter les fabricants à présenter leurs technologies sur tout le spectre des systèmes de propulsion électrique et de leurs composants », a déclaré la Directrice de la technologie (CTO) d’Airbus Grazia Vittadini. Avec ce partenariat, le constructeur prouve ainsi son engagement à rester au sommet de la propulsion électrique et de développer un tout nouvel écosystème.

Un partenariat avec l’Université de Notthingham, qui met au point un prototype

De son côté, Jeff Zaltman, PDG d’Air Race E, rapporte que ce partenariat « constitue une étape importante dans l’évolution de l’énergie électrique dans l’aviation ».
Airbus travaille avec des partenaires du réseau Air Race E, parmi lesquels l’Université de Nottingham, qui met actuellement au point un prototype d’avion de course hébergeant un moteur électrique, une batterie et un système électronique de puissance. L’appareil servira de base pour définir les règles et dessiner le modèle d’avion autorisé à prendre part à la toute première course, l’année prochaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here