mercredi 14 novembre 2018
Home / A la Une / Bee’ah et EVOTEQ introduisent la première plate-forme d’Intelligence Artificielle des Émirats Arabes Unis destinée aux bureaux de l’avenir

Bee’ah et EVOTEQ introduisent la première plate-forme d’Intelligence Artificielle des Émirats Arabes Unis destinée aux bureaux de l’avenir

  • Un système intelligent qui transformera les lieux de travail et jouera un rôle clé dans la construction des bureaux de l’avenir

  • Une plate-forme prévue d’être déployée au siège emblématique de Bee’ah en phase pilote, créant ainsi des locaux de bureaux les plus intelligents au Moyen-Orient.

iT-News ( plate-forme d’Intelligence Artificielle ) – Bee’ah. la société pionnière en matière de durabilité au Moyen-Orient, et son partenaire technologique, Evoteq, ont conjointement annoncé le lancement de la première plate-forme avancée d’Intelligence Artificielle aux Émirats Arabes Unis, dont la mission consiste à transformer numériquement les bureaux et les opérations afin de maximiser la productivité, l’excellence des affaires et les pratiques durables.

Cette plate-forme a été développée par l’unité numérique de Bee’ah, en partenariat avec le pionnier technologique, Evoteq, et avec le soutien du Comité Supérieur pour la Transformation Numérique de Sharjah. Inspiré par la mission de Bee’ah visant à améliorer la qualité de vie grâce à l’innovation, ce système unique sera déployé dans sa phase pilote en 2019, au nouveau siège de Bee’ah; à l’issue duquel, il sera mis à la disposition des gouvernements et du public.

Utilisant un ensemble hybride de détecteurs, d’interfaces, d’algorithmes et de puissance de traitement de pointe, la plate-forme SaaS (logiciel en tant que service) aura sa propre interface personnelle activée par la voix, facilitant l’interaction pour simplifier les tâches les plus complexes. . Elle s’intégrera parfaitement dans les environnements de travail existants et aidera les utilisateurs à fonctionner à un taux optimisé et accéléré en rationalisant les tâches quotidiennes et toutes les opérations de l’entreprise. Grâce à l’apprentissage automatique et aux caractéristiques innovantes telles que la reconnaissance faciale, la plate-forme interagira avec les visiteurs et déverrouillera des fonctions intelligentes qui offrent une orientation, des rendez-vous, des informations documentaires, une révision des tâches du personnel, une réaffectation des ressources et des applications à remplissage automatique adhérant un aspect personnel à la manière selon laquelleles entreprises fonctionnent.

Conformément à la stratégie adoptée par les Émirats Arabes Unis en matière d’Intelligence Artificielle, la plate-forme révolutionnaire facilitera la transition du pays des gouvernements électroniques aux systèmes gouvernementaux reposant sur l’Intelligence Artificielle. Les employés du gouvernement bénéficieront également d’une vaste gamme de services intégrés intelligents, tels que l’accès sans friction aux locaux des bureaux utilisant la reconnaissance faciale.

« En adoptant des technologies innovantes qui permettent aux employés de travailler d’une manière plus intelligente, de communiquer efficacement et de rester productifs, nous reconnaissons l’importance de l’Intelligence Artificielle (IA) et de l’automatisation pour assurer un avenir à long terme pour nos services gouvernementaux. La plate-forme d’IA de classe mondiale propulse Sharjah au premier rang de la révolution de l’IA et des données à un rythme exponentiel. Grâce à ce système, les possibilités d’enrichir les entreprises et d’améliorer la qualité de vie des citoyens seront infinies« , a déclaré Cheikh Fahim Bin Sultan Al Qasimi, PDG du Département des Relations Gouvernementales et président du Comité Supérieur pour la Transformation Numérique de Sharjah.

Avant son déploiement à grande échelle, le système d’Intelligence Artificielle sera entièrement déployé dans le nouveau siège futuriste de Bee’ah, le rendant,le premier bâtiment entièrement intégré à l’Intelligence Artificielle au Moyen-Orient. Conçue par l’entreprise renommée Zaha Hadid Architects, cette structure emblématique sera le bureau de l’avenir,faisant usage de la technologie pour améliorer la productivité des bureaux, rationaliser les communications, et activer des opérations entièrement durables alimentéescomplètement par les énergies renouvelables et disposant de la plus haute certification LEED pour les bâtiments écologiques.

De plus, le système offrira une expérience futuriste aux visiteurs afin de fournir un environnement de travail sûr, sain et sécurisé au personnel de Bee’ah. Il entreprendra toute l’expérience du concierge visiteur, via des robots; l’organisation des réunions et le soutien des tâches multimédias tout en assurant une ambiance fonctionnelle conforme aux paramètres de durabilité.

« L’innovation a toujours été au cœur de toutes les activités de Bee’ah, et nous avons utilisé la technologie et l’innovation pour diriger notre croissance. Notre système d’IA est en cours de développement pour créer les bureaux de l’avenir qui favorisent des lieux de travail plus rapides, plus durables et de meilleure qualité. Ce système automatise efficacement la collecte de données, la logistique et d’autres fonctions d’affaires tout en surveillant certains facteurs tels que la consommation d’énergie. Outre l’amélioration des capacités intelligentes de notre siège, nous estimons que ce système, une fois déployé, aura un impact concret sur les opérations des gouvernements et des entités de la région« , a déclaré SE Khaled Al Huraimel, PDG du Groupe Bee’ah. .

Conformément à sa pratique de travail établie avec les meilleurs partenaires, Bee’ah a collaboré avec Evoteq pour développer cette plate-forme,en reconnaissanceaux capacités de la société en tant que partenaire technologique privilégié de la région pour la prochaine génération. Evoteq est actuellement chargée du plus grand projet municipal de transformation numérique dans la région, et il est en  cours de bâtir de nouvelles plates-formes qui alimentent la révolution numérique au Moyen-Orient.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *