samedi 23 juin 2018
Home / A la Une / Blacklistés par les États-Unis, les smartphones Huawei sont bannis du marché américain, les chinois voient rouge !

Blacklistés par les États-Unis, les smartphones Huawei sont bannis du marché américain, les chinois voient rouge !

  • Au CES 2018 de Las Vegas, le PDG de Huawei Richard Yu déplorait le refus des opérateurs américains
  • Le gouvernement américain soupçonne Huawei d’aider la Chine à l’espionner
  • Le Congrès US a proposé une loi visant à bannir tout achat et installation d’équipements réseau fabriqués par Huawei et ZTE
  • Le rêve de Huawei de surpasser Apple et Samsung pourrait donc tomber à l’eau
  • Il faut savoir que Huawei soutient le Parti Communiste chinois, et que le fondateur de la firme Ren Zhengfei était à un ingénieur de l’Armée populaire de libération

iT-New – Huawei pourrait être très prochainement banni des États-Unis. Après le refus des opérateurs de commercialiser ses smartphones sur le marché américain, c’est au tour du Congrès de vouloir bannir le Chinois par le biais d’une proposition de loi visant à interdire les équipements réseau fabriqués par ZTE et Huawei aux États-Unis.

Le gouvernement américain soupçonne en effet Huawei d’aider la Chine à l’espionner. Suite à cette annonce, le ministre du Commerce chinois a pris la parole.

Alors que Huawei était parvenu à trouver un terrain d’entente avec l’opérateur AT&T, ce dernier a subitement changé d’avis et annulé le projet. Selon les rumeurs, c’est le gouvernement américain et le congrès qui auraient fait pression sur AT&T pour qu’il coupe tous liens commerciaux avec Huawei. Pour cause, les États-Unis soupçonnent Huawei de vouloir espionner les citoyens américains par le biais de ses smartphones. Il faut savoir que Huawei soutient le Parti Communiste chinois, et que le fondateur de la firme Ren Zhengfei était à un ingénieur de l’Armée populaire de libération.

Huawei soupçonné d’espionner les États-Unis

Sans le soutien des opérateurs, Huawei a très peu de chances de percer sur le marché américain où la plupart des consommateurs achètent leurs smartphones avec abonnement. Son rêve de surpasser Apple et Samsung pourrait donc tomber à l’eau. Cependant, le calvaire de Huawei ne s’arrête pas là. Quelques jours après le CES 2018, le Congrès a proposé une loi visant à bannir totalement l’achat et l’installation d’équipement réseau fabriqué par Huawei et ZTE pour le gouvernement américain. Cette interdiction serait également liée aux soupçons d’espionnage qui pèsent sur la Chine.

Suite à cette proposition de loi, le ministre du Commerce chinois Gao Feng s’est exprimé ce 19 janvier 2018 dans le cadre d’une conférence de presse. L’homme politique a vivement critiqué la volonté du Congrès, affirmant que cette loi affaiblirait fortement la coopération de longue date entre les deux pays dans le domaine des télécommunications. Cette décision pourrait aussi décourager les géants chinois de la tech d’investir aux États-Unis. Une déclaration qui sonne comme une menace…

Check Also

Sayarti Village : un salon automobile thématique sur les Berges du Lac à Tunis (18-21 Oct.)

iT-News (Sayarti Village) - La zone des Berges du Lac à Tunis s’apprête à accueillir le 1er salon automobile thématique au mois d’octobre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *