samedi 22 septembre 2018
Home / A la Une / DAS smartphone : les ondes seraient-elles dangereuses pour la santé si on utilise un kit mains-libres ?

DAS smartphone : les ondes seraient-elles dangereuses pour la santé si on utilise un kit mains-libres ?

iT-News – Le DAS des smartphones doit-il vous inquiéter ? De récentes études tendent à montrer que les ondes ne seraient pas vraiment dangereuses pour la santé, surtout en cas d’utilisation d’un kit mains-libres. La relation entre ondes et cancer ne parvient pas à être prouvée, mais il est tout de même conseillé d’éviter une exposition élevée. Car les scientifiques l’avouent eux-même : si pour le moment, il n’y a rien d’alarmant à signaler, des années de recherche sont encore nécessaires pour mieux comprendre l’impact des ondes sur notre corps.

Deux études du Programme National de Toxicologie (NTP) des États-Unis et relayées par le New York Post mettent en doute la dangerosité réelle des ondes des smartphones sur notre santé. Nous sommes exposés aux radio-fréquences au quotidien : celles-ci sont émises par plusieurs appareils qui nous entourent (micro-ondes, Wi-Fi…), mais les smartphones sont sans doute ceux qui nous touchent le plus. Mais pas de panique, « s’il y a un risque, il est faible« , assure le Dr John Bucher, co-auteur d’une des études de la NTP.

DAS smartphone : un kit mains-libres permet de réduire l’exposition du cerveau aux ondes

D’après la recherche, « il n’y a actuellement aucune preuve tangible que les ondes augmentent le risque de cancer« . Des rats et souris ont été exposés à de fortes radio-fréquences par des scientifiques pour tenter de détecter de potentiels effets nuisibles. L’état de santé des rongeurs exposés et non-exposés n’ont révélé aucune différence entre les groupes témoins. Certains individus très fortement exposés ont vécu plus longtemps que d’autres qui ne l’ont pas du tout été.

Bucher prévient tout de même qu’on n’est pas sûr des effets des ondes sur le corps humain « sous des conditions de haute exposition » et recommande une utilisation « intelligente » du smartphone. Il conseille de ne pas le garder coller à l’oreille et de l’éloigner de soi durant la nuit. « Les ondes de smartphone diminuent drastiquement avec la distance« , explique-t-il. Vous pouvez retrouver ici notre liste des smartphones avec le meilleur et le pire débit d’absorption spécifique (DAS).

C’est pour cela que les kits mains-libres sont recommandés par la NTP. « L’utilisation de la technologie mains-libres comme les casques avec ou sans fil est en train d’augmenter et peut réduire l’exposition aux ondes pour la tête et le cerveau« , indique l’institution.  De l’aveu même des chercheurs, Bucher compris, il reste encore des années d’études à accomplir avant de pouvoir répondre avec certitude à toutes les questions sur la dangerosité des ondes. En attendant, ça ne coûte pas grand chose de rester prudent et de limiter son exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *