Des lunettes qui rendent (presque) la vue aux aveugles

0
  • Ces lunettes qui rendent (presque) la vue aux aveugles

  • Plusieurs dispositifs d’assistance visuelle qui révolutionnent la vie des non-voyants ont été présentés au Mondial de l’optique, fin septembre.

Par Baudouin Eschapasse

iT-News (vue aux aveugles) – C’est une petite caméra de 7 cm de long sur 1,5 de large qui se clippe sur les branches de lunettes. Un dispositif ultraléger (25 g) qui permet à une intelligence artificielle de déchiffrer un texte en temps réel et de le lire, via un petit haut-parleur situé au-dessus de l’oreille. Mais aussi de reconnaître produits (marques au supermarché, billets de banque, cartes) et visages de proches, via une application de reconnaissance faciale.

Créé par deux chercheurs israéliens de l’université hébraïque de Jérusalem, Amnon Shashua et Ziv Aviram, l’assistant visuel MyEye 2.0 est désormais disponible en France. Il a été présenté au Mondial de l’optique, qui s’est tenu au parc des expositions de Villepinte du 28 septembre au 1er octobre dernier. «Son coût (autour de 3 300 euros) le réserve à une catégorie de population plutôt aisée, mais nous avons entamé des discussions avec plusieurs compagnies d’assurance privées qui réfléchissent à la possibilité de le rembourser», évoque Delphine Nabeth, responsable de la distribution du produit en France pour le compte de la société OrCam Technologies.

Un nouveau marché  ?

Cette entreprise israélienne ne devrait bientôt plus être la seule à proposer un tel dispositif d’assistance visuelle. Microsoft a ainsi indiqué, en mai dernier, avoir développé, en partenariat avec le California Institute of Technology, une application, variante de ses lunettes HoloLens créées à l’origine pour la visualisation d’hologrammes appliqués aux jeux vidéo ou au travail à distance. Cet outil, qui a l’allure d’un casque de réalité virtuelle, permet de décrypter l’environnement de l’utilisateur et de lui signaler, grâce à une voix synthétique, les obstacles qui se présentent sur son chemin (portes et escaliers compris).

Ses concepteurs assurent pouvoir guider les non-voyants, là encore grâce à l’intelligence artificielle embarquée, en indiquant l’itinéraire via un GPS intégré et en signalant comment traverser les rues et contourner piétons et pièces de mobilier urbain qui se présentent sur le chemin. Si ce prototype n’est pas encore commercialisé, d’autres compagnies ayant développé des lunettes équipées d’un dispositif de «réalité augmentée» (comme Google et Brother) réfléchissent également à des produits adaptés aux malvoyants.

De quoi révolutionner la vie des non-voyants. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime aux alentours de 45 millions le nombre d’aveugles dans le monde. Plus de 217 millions de personnes seraient, par ailleurs, affectées par une déficience visuelle. Un nombre en hausse de 35 % par rapport aux années 90. La population mondiale augmentant (et vieillissant), le nombre de non-voyants pourrait tripler d’ici à 2050.

La vidéo suivante (spot produit par l’entreprise OrCam) présente le fonctionnement du dispositif MyEye.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here