Dans une Initiative Globale de Transparence, Kaspersky transfère en Suisse les données de ses clients des Etats-Unis et du Canada

0

iT-News (Kaspersky) – A l’occasion du Forum de Paris pour la Paix 2019, Kaspersky annonce également l’ouverture de son 1er Centre de Transparence sud-américain à Sao Paulo en janvier 2020

Kaspersky progresse dans la relocalisation de son infrastructure de stockage et de traitement de données en Suisse et annonce y transférer les données de ses clients des États-Unis et du Canada. En outre, la société annonce son intention d’ouvrir son premier centre latino-américain de transparence à Sao Paulo, au Brésil, en janvier 2020.

Acteur majeur du secteur de la cybersécurité, Kaspersky s’engage à assurer la protection la plus fiable et la plus rigoureuse des données de ses clients et s’efforce de les protéger grâce à des solutions efficaces et une approche fondée sur la transparence numérique. C’est pourquoi, dans le cadre de son Initiative Gloable de Transparence, Kaspersky a adapté son infrastructure de stockage et de traitement des données en transférant les processus centraux de la Russie vers la Suisse.
Appel à la confiance et à la sécurité dans le cyberespace

Après avoir transféré en Suisse les données des utilisateurs européens, Kaspersky annonce que les données des clients des États-Unis et du Canada seront également transférées et traitées en Suisse. Ces données sont partagées volontairement par les clients via le Kaspersky Security Network (KSN) – un système avancé fondé sur le Cloud qui traite automatiquement les données relatives aux cybermenaces. Cela inclut les fichiers malveillants suspects ou inconnus que les produits de l’entreprise envoient à KSN pour une analyse automatisée.

«Nous voulons tous protéger nos propres données, c’est une demande compréhensible et légitime dans le monde connecté d’aujourd’hui. Pour cela, nous devons pouvoir avoir confiance dans nos propres choix en matière de technologies, qu’il s’agisse de smartphones, d’ordinateurs portables, d’applications mobiles ou de solutions de cybersécurité. La confiance doit être gagnée, et chez Kaspersky, nous croyons que toute entreprise doit constamment améliorer la transparence et la responsabilité dans le cyberespace. Nous sommes heureux de poursuivre notre grand projet d’infrastructure et, comme promis, de déplacer vers des datacenters suisses les données émanant de nos clients européens et d’autres régions », a déclaré Anton Shingarev, vice-président chargé des affaires publiques chez Kaspersky.

L’annonce de l’entreprise a été faîte lors du Forum de Paris pour la Paix 2019, deuxième édition d’un événement international mondial que Kaspersky a soutenu en tant que signataire de la première heure de l’Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace.
Ouverture du 1er Centre de Transparence d’Amérique du Sud

Kaspersky a également annoncé son intention d’ouvrir un nouveau Centre de Transparence en Amérique latine. Cela fait exactement un an que la société a établi son premier Centre de Transparence à Zurich, qui est devenu un outil important et nécessaire pour les clients actuels et potentiels de Kaspersky, afin de renforcer leur confiance dans les produits et services de cybersécurité. En debut d’année, Kaspersky avait ouvert un nouveau centre de transparence à Madrid et annoncé l’ouverture de son centre de transparence APAC en Malaisie, en plus d’ajouter des capacités supplémentaires aux installations.
Dans tous ses centres de transparence, Kaspersky offre la possibilité de compiler son logiciel à partir de son code source et de le comparer avec celui disponible publiquement. Kaspersky offre également à ses visiteurs la possibilité d’en apprendre davantage sur les pratiques d’ingénierie et de traitement des données, ainsi que sur son portefeuille de produits. Cette démarche assure un niveau de confiance sans précédent dans les produits Kaspersky, leur permettant de mener un processus de compilation avec l’aide des experts de l’entreprise.

«Notre approche à trois niveaux spécialement développée pour les briefings sur la sécurité s’est avérée fructueuse puisqu’elle fournit à chaque partenaire le type de soutien le plus approprié et le plus nécessaire. Qu’il s’agisse de partager nos pratiques en matière de transparence et de traitement des données ou d’effectuer un examen complet du code source, nous fournissons à nos partenaires l’information dont ils ont besoin. Aucun fournisseur de services de cybersécurité n’est allé aussi loin en termes de transparence de ses processus et de ses technologies, et nous sommes heureux de prendre l’initiative de rendre l’ensemble du secteur plus ouvert et plus fiable », commente Anton Shingarev.

De plus, Kaspersky a continuellement travaillé sur son programme Bug Bounty. Depuis mars 2018, la société a reçu et résolu 66 bogues. Au total, 20 rapports ont été récompensés par des primes combinées totalisant 45 350 $ (environ 42 000 €).

À propos de Kaspersky

Kaspersky est une société de cybersécurité mondiale fondée en 1997. L’expertise de Kaspersky en matière de « Threat Intelligence » et sécurité informatique vient perpétuellement enrichir la création de solutions et de services de sécurité pour protéger les entreprises, les infrastructures critiques, les gouvernements et les consommateurs à travers le monde. Le large portefeuille de solutions de sécurité de Kaspersky comprend la protection avancée et complète des terminaux et un certain nombre de solutions et de services de sécurité dédiés afin de lutter contre les menaces digitales sophistiquées et en constante évolution. Les technologies de Kaspersky aident plus de 400 millions d’utilisateurs et 270 000 entreprises à protéger ce qui compte le plus pour eux. Pour en savoir plus : www.kaspersky.fr.
Dans une

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here