Documents communaux : Un «e-guichet» pour les habitants de Carthage

0

iT-News (e-guichet) – Afin de simplifier aux citoyens la procédure d’obtention de documents administratifs, la commune de Carthage est sur le point de lancer sa propre plateforme qui permettrait de commander en ligne des documents délivrés par l’administration communale.

Leshoraires d’ouverture de l’administration communale ne sont pas souvent compatibles avec les contraintes professionnelles, ce qui oblige le citoyen à arriver tôt pour éviter de faire la queue ou tout simplement à s’armer de patience pour l’obtention de certains documents de l’état civil.

E-Guichet : l’administration communale par Internet

Fruit d’une collaboration entre la commune de Carthage et la start up Five Points (un développeur de compétences dans l’IT), l’administration communale de Carthage vient de mettre en place un «e-guichet» à l’intention de tous les habitants de la commune. Cette plateforme est en réalité un site web qui permet aux citoyens de commander et de recevoir les différents documents administratifs via Internet. « Afin de proposer des solutions intelligentes et innovantes pouvant améliorer la qualité de vie au quotidien, la commune de Carthage vient de lancer ce service qui permet aux citoyens de commander en ligne leurs documents d’état civil auprès de notre commune. Grâce à ce service, finie l’attente aux guichets et plus besoin de se déplacer à la commune ! Il suffit de posséder un ordinateur, un smartphone ou une tablette pour en bénéficier », explique Haifa Guirat, membre du conseil municipal de la Commune de Carthage et présidente de la Commission scientifique et de suivi des projets informatiques à la municipalité, lors d’une visioconférence en ligne, organisée par la Technopole de Sfax, pour présenter les principaux problèmes rencontrés par la municipalité et les services qu’on souhaite améliorer.

Guirat ajoute que cette plateforme de reporting citoyen et de communication institutionnelle regroupe quatre axes majeurs à savoir la collecte des réclamations (géo-localisées), le suivi des dossiers dministratifs(autorisations), un chatbot (gestion des relations avec le citoyen) et un baromètre de satisfaction des usagers.          «Dans le cadre de cette collaboration,un Hackathon a été organisé durant le mois de novembre 2019 dont l’objectif était de fournir une application qui répondait essentiellement à deux objectifs à savoir un suivi des réclamations des citoyens et un espace citoyen pour mesurer la satisfaction de la qualité des services administratifs qui leur sont fournis… C’est une sorte de baromètre social…Ainsi, à travers cette application,le citoyen peut dorénavant avoir son ticket, demander des documents administratifs en ligne (la copie conforme, la légalisation d’une signature,l’extrait de naissance…) ou exprimer une réclamation», indique-t-elle.

Guirat affirme, en outre, que cette plateforme a été testée en interne et que son intégration dans les locaux de la municipalité est encours. « L’application est encore en phase d’étude mais à partir du mois de septembre 2020 on passera à la phase de réalisation », souligne-t-elle.

Carthage, ville du savoir

Considérée comme le poumon du Grand Tunis, avec plus de 100.000 personnes qui visitent la commune chaque semaine, Carthage est le lieu de divertissement préféré des Tunisiens, avec plus de 250.000 personnes qui assistent à des spectacles chaque année. Elle est bien connue dans le monde entier ; de 500.000 à 1 million de visiteurs étrangers explorent la commune tous les ans. Ainsi, pour rendre cette commune la plus proche possible d’une petite Smart City, la vision de Carthage se structure autour de fondations historiquement ancrées et orientées vers l’avenir: le savoir (ville apprenante favorisant le savoir et la culture dès la prime enfance), l’échange (ville de brassage et d’échange, réduisant les disparités et les différences et en(re)devenant un pôle d’attraction touristique et commercial), l’innovation(ville innovante et entrepreneuriale mettant le développement personnel et professionnel au cœur de la commune). C’est ainsi la ville du savoir,d’échanges et d’innovation.

Carthage 2050, ville intelligente et durable

Pour sa part, Othmen Khaled, expert en prospective et planification du développement sociétal et de l’aménagement territorial et urbain, indique que l’élaboration d’une vision territoriale durable a été entamée dans le cadre du programme ‘’Incubateur de leadership municipal’’, en partenariat avec Konrad Adenauer Stiftung (Kas) au profit des communes de Carthage et La Goulette. C’était l’occasion pour assister à des ateliers de formation-action en prospective et planification de développement sociétal et d’aménagement territorial et urbain. « Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote qui sera généralisé à terme sur d’autres mairies qui avanceront sur le programme Tunisian Smart Cities. L’idée vient du fait que les collectivités locales doivent se structurer avec des compétences de très haut niveau qui vont basculer à terme le développement de l’Etat central aux collectivités locales, dans le respect des objectifs du développement durable(ODD) », souligne-t-il.

Pour la commune de Carthage, Othmen affirme que la culture,le tourisme et le transport sont les secteurs de service prioritaires. Pour la culture, on doit augmenter les zones archéologiques fouillées et valoriser les abords des sites. Quant au tourisme, il propose d’augmenter les visiteurs attirés ainsi que le nombre des nuitées. S’agissant du transport, il faut redimensionner le réseau et équiper de mobilier urbain. « Penser le Smart à l’échelle de la région est un projet pilote qui a démarré dans la mairie de Carthage à l’heure où les collectivités locales se sentent de plus en plus intéressées par le projet de Smart Cities… Ce projet n’est qu’un point de départ», souligne-t-il.

Source : La Presse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here