Cadre d’éligibilité au programme TSC : les communes doivent s’engager sur 14 points essentiels

0

iT-News (Cadre d’éligibilité au programme TSC) – L’Institut tunisien des études stratégiques (ITES) lance un appel à candidatures aux collectivités locales pour intégrer le programme et l’écosystème Tunisian Smart Cities, et ce dans le cadre d’un partenariat stratégique avec l’association Tunisian Smart Cities. En vue d’adhérer au programme et de bénéficier de l’accompagnement de l’ITES et ses partenaires techniques et financiers pour l’étude et la réalisation des différents supports et actions au cours des trois prochaines années, les communes sont amenées à s’engager sur 14 points essentiels

Avec la révolution de 2011, la Tunisie a franchi une étape majeure dans sa transition démocratique. La nouvelle Constitution entrée en vigueur en 2014 prône la décentralisation territoriale. Les collectivités locales sont reconnues comme partenaires dans l’élaboration et l’exécution « des plans d’aménagement prévus par la législation relative à l’aménagement du territoire et à l’urbanisme », comme le stipule l’article 114 du Code des collectivités locales. Et comme elles sont plus dans la proximité, elles sont plus proches du citoyen et de plus en plus capables d’identifier ses besoins et de lui proposer des solutions pour satisfaire ces besoins.

Cependant, depuis leur prise de fonctions en juillet 2018, les conseils municipaux élus peinent à se déployer en une dynamique durable et à monter des projets rentables. Ils se sont trouvés livrés à des problèmes insolvables et incapables de s’imposer comme de véritables acteurs de changement face à un manque de soutien et d’équipements nécessaires au développement.

La Smart City pour dynamiser les villes tunisiennes  

La tendance globale de digitalisation de la planification de l’aménagement urbain a donné accès à de nouvelles quantités de données produites, collectées et traitées qui ont impacté les enjeux et les méthodes d’urbanisme et de l’aménagement. Grâce à ces changements, nous avons pu voir naître les Smart Cities.

Pour assurer une transition urbaine intelligente et durable et promouvoir l’attractivité de leurs territoires, les communes en Tunisie sont contraintes à relever des défis importants dont l’élaboration de plans d’aménagement urbain, le contrôle de l’étalement urbain, la lutte contre la gentrification, la maîtrise des sources de pollution, le rattrapage du retard technologique, etc.

C’est dans ce cadre que s’inscrit le Programme national des villes intelligentes et durables – Tunisian Smart Cities-, mis en œuvre par l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES), en partenariat avec l’association Tunisian Smart Cities.

Ce programme vise à renforcer les capacités des acteurs centraux, décentralisés et civils qui agissent dans la planification et l’aménagement urbain et les accompagner à l’évaluation de la politique urbaine et à la programmation d’un développement sociétal et d’un aménagement urbain, durables, utiles pour bâtir la Smart City – modèle tunisien.

Pour ce faire, un appel à candidatures vient d’être lancé le 03 décembre 2020 aux collectivités locales et les acteurs centraux, décentralisés et civils pour intégrer officiellement le programme. Les villes retenues à la suite de cet appel à candidatures devront être accompagnées par un programme d’activités, s’étendant sur les trois prochaines années, en vue de la production d’études prospectives et stratégiques, de campagnes de plaidoyer, et de renforcement des capacités des acteurs locaux.

Un cadre d’éligibilité fondé sur 14 points

Cet appel à candidatures vise à identifier les acteurs clés et à impliquer et engager officiellement les municipalités sur cette démarche à travers un cadre d’éligibilité fondé sur 14 points, allant de la mise en place d’une vision territoriale concertée avec la population sur les 30 années à venir matérialisée par un master plan programmatique qui définit l’ensemble des besoins de chaque ville jusqu’à la création de la société de portage locale du programme Smart City avec des capitaux mixtes (publics-privés).

La démarche inclut, entre autres, la production d’un document stratégique pour une ville durable, intelligente et résiliente associé à un catalogue de projets concrets qui entrent dans le cadre de partenariat public-privé, tous secteurs confondus (gouvernance, santé, environnement, urbanisme, culture, patrimoine, énergie, mobilité, télécoms, …). L’ensemble des partenaires du programme pourront intervenir sur un ou plusieurs axes qui les intéressent.

A ce niveau là, les maires seront accompagnés pour identifier cinq projets de tailles différentes avec les business modèles associés et déclarer les périmètres Smart City qui bénéficieront du statut de zone franche urbaine.

Les autres points du cadre d’éligibilité au programme TSC incluent :

– La production d’un schéma directeur des infrastructures numériques de la ville

– La production d’un schéma directeur d’autoproduction des énergies renouvelables

– La production d’une carte communale de la biodiversité

– La mise en place d’une stratégie communale de lutte contre les changements climatiques

– La mise en place d’une stratégie communale de lutte contre les catastrophes naturelles et sanitaires

– La production d’un schéma communal ou intercommunal de la mobilité, du transport et de la logistique urbaine

– La production d’un plan local de sauvegarde et de valorisation du patrimoine architectural et urbain avec un audit des monuments et des sites à caractère historique

– La mise en place d’une démarche de dématérialisation et de digitalisation des municipalités

– La mise en place d’une stratégie locale pour l’attractivité de la ville et le marketing territorial

– La réalisation d’un audit U4SSC pour la définition et la mesure des indicateurs de performance suivant le référentiel international des « Smart Cities  » développé par l’UIT (Union internationale des télécommunications)

– Le 14e et dernier point concerne la création de la société de portage locale du projet Smart City. Elle peut être une société d’aménagement communale ou encore une société de services avec des capitaux publics et privés et un mécanisme de financement participatif. L’idée est de faire des citoyens propriétaires de leur propre entreprise qui portera le programme Smart City à l’échelle locale.

Il est utile de mentionner que chaque point du cadre d’éligibilité renvoie vers un ou plusieurs ODD (objectifs de développement durable). Ainsi, l’objectif est de bâtir des villes durables, pas seulement des villes intelligentes.

Il est utile de rappeler que l’appel à candidatures se poursuit jusqu’au 31 Décembre 2020. Ceux qui sont intéressés doivent envoyer leurs dossiers de candidature par courrier électronique, au plus tard 31 Décembre 2020 minuit, à l’adresse suivante contact@tunisiansmartcities.com

Les documents à remplir sont téléchargeables sur le site de l’ITES http://www.ites.tn/programme-national-tunisian-smart-cities/

A propos de l’Institut tunisien des études stratégiques

Soumis à la tutelle de la Présidence de la République, l’ITES a pour principale vocation de contribuer à éclairer la prise de décision stratégique auprès des décideurs et répondre aux besoins nationaux dans un monde en profonde mutation.

Sa mission est de mener des études et des analyses stratégiques sur les questions dont il est saisi par la Présidence de la République et d’assurer une fonction de veille tant au niveau national qu’international sur des domaines jugés stratégiques pour le pays.

En tant qu’espace de réflexion pluridisciplinaire, forum d’échange et de débat, l’ITES tend vers une influence globale dédiée au développement, à la coopération ainsi qu’à la promotion d’un engagement actif de la Tunisie sur la scène nationale et internationale.

En plus de sa vocation de planification stratégique, l’ITES a décidé de contribuer à l’effort national pour la réalisation de projets concrets et structurants pour rétablir ou créer une dynamique de développement économique durable.

A propos de l’Association Tunisian Smart Cities :

L’association Tunisian Smart Cities est une association prospective, porteuse du programme qui porte son nom et qui sera matérialisé à terme par un réseau national des villes intelligentes.

Tunisian Smart Cities est un programme qui s’inspire des initiatives Smart City lancées dans quelques villes tunisiennes telles que Bizerte et Gabes en vue d’organiser un déploiement à l’échelle nationale. À travers ce programme nous souhaitons matérialiser le passage d’une ville qui se veut intelligente à un pays promoteur d’intelligence au service de nos villes et nos territoires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here