Un Galaxy Note 7, certifié sûr par Samsung, a pris feu dans un avion, sa batterie avait été changée !

0
  • Faut-il aussi avoir peur des Galaxy Note 7 certifiés « sûrs » ?

  • Rappelons que certaines compagnies aériennes avaient, dans un premier temps, interdit son utilisation sur leurs vols

iT-News (Samsung Galaxy Note 7) – Initialement acclamé et plébiscité par les médias, le smartphone Samsung Galaxy Note 7 s’est rapidement transformé en cauchemar pour Samsung.

En effet, si le mobile présente une fiche technique exceptionnelle et des fonctionnalités très intéressantes (comme le scanner d’iris pour déverrouiller l’écran), celui-ci avait également un défaut de fabrication au niveau de la batterie qui peut causer des explosions.

Depuis, Samsung a rappelé son smartphone et organisé un programme d’échange qui permet de remplacer les unités défectueuses par des unités sûres.

La série noire relative à ce smartphone n’est pas encore terminée pour Samsung

  • Aux États-Unis, des informations font état d’un nouveau départ de feu provoqué par un Samsung Galaxy Note 7 doté d’une batterie de remplacement. Une enquête est actuellement en cours pour connaître les circonstances exactes de l’incident.

Une « épaisse fumée grise et verte » serait sortie d’un Samsung Galaxy Note 7 alors que son propriétaire avait pris place dans un avion. Selon The Verge, l’appareil était éteint et faisait partie des smartphones « reconditionnés », c’est-à-dire dotés d’une nouvelle batterie. L’avion a été évacué et aucun autre incident n’est à déplorer.

De son côté, Samsung a exprimé le souhait de récupérer l’appareil afin de l’étudier et de connaître les raisons qui ont provoqué cet échauffement anormal. Pour sa part, la compagnie aérienne Southwest Airlines, dans laquelle se trouvait le propriétaire du smartphone, a ouvert une enquête.

Investigations auxquelles va se joindre la FAA, l’administration fédérale d’aviation civile américaine. Si ce cas n’est pas isolé, Samsung pourrait annoncer la tenue d’une nouvelle vague de rappel de Samsung Galaxy Note 7. Enfin, la Commission américaine chargée de la protection des produits de consommation a diligenté une enquête.

Prudence du côté de Samsung

Dans un communiqué, un porte-parole de l’entreprise explique que pour le moment, celle-ci ne peut rien confirmer puisque le smartphone n’est pas encore entre ses mains. Mais il a indiqué déjà être en contact avec les autorités compétentes ainsi qu’avec la compagnie aérienne.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here