Samsung Galaxy Note 7 qui explosait : fin de l’enquête, début d’explications, résultats officiels en janvier

0
  • Les résultats officiels de l’enquête sur le Samsung Galaxy Note 7 qui explosait, seront annoncés avant la présentation du Galaxy S8 en février

iT-News – selon Reuters, qui cite un média sud-coréen, l’enquête sur le Samsung Galaxy Note 7 qui explosait vient d’être clôturée. Samsung devrait donc révéler ses résultats, ce mois-ci, en janvier, bien avant la présentation du Galaxy S8.

  • 2016 n’a pas été une très bonne année pour Samsung, mais le géant mondial du high-tech n’entend pas en rester là et se prépare à rebondir et repartir de plus belle en 2017.

Rappelons que malgré une offre qui pouvait facilement concurrencer l’iPhone d’Apple, les ventes du Note 7 ont été affectées par (à priori) un défaut de fabrication de la batterie qui aurait causé des explosions. Réagissant assez vite, Samsung a rappelé le produit afin de remplacer les batteries défectueuses par des unités supposées sûres.

Mais même avec ces téléphones de remplacement, les téléphones ont continué à exploser. De ce fait, Samsung a été obligé de retirer le Note 7 du marché, sans connaitre la véritable raison de ces explosions de batteries.

Depuis, Samsung Mobile n’avait plus qu’un seul objectif : découvrir l’origine du problème, à n’importe quel prix et regagner la confiance du public s’il entend vendre d’autres smartphones haut de gamme, comme le Galaxy S8, qui devrait être présenté en février.

  • Pour autant, les experts n’ont pas attendu les explications officielles de Samsung pour sortir leurs théories.

  • L’explication la plus probable serait sûrement celle des ingénieurs d’Instrumental : « Lorsque les batteries sont chargées ou déchargées, le processus chimique fait migrer le Lithium et la batterie se gonfle mécaniquement. Tout ingénieur spécialisé dans les batteries vous dira qu’il est nécessaire de laisser un certain pourcentage de plafond au-dessus de la batterie. Les 10 % recommandés sont une règle approximative parce qu’au fil du temps, la batterie va s’étendre dans cet espace. ».

Le Galaxy Note 7 (en test) qui avait deux mois d’âge n’avait pas d’espace de détente au niveau de l’espace batterie : « la batterie et l’adhésif avaient une épaisseur de 5,2 mm, reposant dans une poche de 5,2 mm de profondeur. »

Alors qu’il devrait y avoir un plafond de 0,5 mm.

  • En revanche, d’autres experts pensent que c’est le système de charge rapide du Galaxy Note 7 qui a causé ces problèmes de batterie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here