Des retransmissions, « Live Vidéo » sur Facebook, rémunérées via des insertions de spots publicitaires

0
  • Gagner de l’argent en retransmettant des « Live Vidéo » sur Facebook, c’est désormais possible aux États-Unis. Un rêve qui pourrait bientôt devenir réalité pour les Tunisiens

T-News (Live Vidéo sur Facebook) – Aux États-Unis, Facebook permet aux pages d’envoyer des pauses publicitaires durant leurs diffusions en direct, ce qui permet à celles-ci de gagner une part des revenus générés (55 % selon TechCrunch).

La nouvelle a été annoncée par le numéro un des réseaux sociaux dans un billet de blog, et confirme une rumeur qui avait été lancée par re/Code au mois de janvier.

  • Pour être éligible à ce programme, une page ou un profil Facebook américain doit avoir au moins 2 000 suiveurs et atteindre un minimum de 300 vues lors des récentes diffusions en direct.

Sur l’application Facebook, ces pages disposeront d’une nouvelle icône « $ » qui permet de lancer les pauses publicitaires (et de gagner de l’argent).

La première pause doit avoir lieu 4 minutes après le début du Live puis, les autres doivent être espacées de 5 minutes. La durée maximum d’une publicité est de 20 secondes.

Sinon, il est à noter que Facebook avait testé ce programme avec quelques partenaires, avant de le rendre accessibles à toutes les pages américaines de plus de 2 000 followers.

En ce qui concerne l’éventuelle disponibilité de ce programme dans le reste du monde, aucune indication n’est encore donnée par Facebook.

  • Les publicités arrivent également sur les vidéos à la demande

Dans le cadre d’un test encore plus restreint, Facebook va également commencer à monétiser les vidéos à la demande (celles qui ne sont pas en direct).

Facebook explique qu’il analysera d’abord les résultats, avant de l’étendre à d’autres pages.

En tout cas, le fait que le numéro un des réseaux sociaux envisage enfin sérieusement de permettre à ses créateurs de gagner de l’argent est une bonne chose.

Depuis qu’il a boosté ses vidéos natives sur le fil d’actualité, il y a quelques années, des pages ont bâti d’importantes audiences grâce aux vidéos, mais sans moyen officiel de monétiser celles-ci.

Aux Etats-Unis, ce problème est partiellement résolu !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here