Nouvelle centrale électrique à Radès : Signature d’une convention tuniso-japonaise pour la réaliser

0

iT-News (centrale électrique) – la STEG et la société japonaise Mitsubishi Hitachi Power Systems ont signé, lundi 19 juin 2017, une convention pour la réalisation d’une centrale électrique d’une capacité de 450 mégawatts, à Radès.

L’installation de cette centrale intervient pour compléter la première centrale réalisée en 1980, et satisfaire la demande croissante en énergie dans le pays.

La nouvelle centrale sera installée dans les environs de la centrale déjà existante à Radès et entrera en exploitation, en deux étapes, en 2019 et 2020.

Le projet, dont le coût est estimé à 800 millions de dinars, est financé par l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Il permettra de créer 2000 postes d’emploi durant la période des travaux et 150 postes d’emploi fixes, une fois la centrale activée.

Etaient présents lors de la cérémonie de signature, la ministre de l'Energie, des mines et des énergies renouvelables, Hela Cheikhrouhou, le directeur général de la STEG et des représentants de l’Ambassade du Japon en Tunisie et de l’entreprise Mitsubishi Hitachi Power Systems.

Cheikhrouhou s’est, à cette occasion, félicitée du niveau atteint par la coopération tuniso-japonaise qui a permis la réalisation de plusieurs projets, considérant que l’actuel projet permettra de développer la production d’électricité tout en limitant l’utilisation des hydrocarbures.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here