Lancement du dispositif MOBIDOC (session 2018)

0

iT-News ( MOBIDOC ) – L’agence nationale de la promotion de la recherche scientifique (ANPR) a lancé, lors d’un séminaire organisé vendredi à Gammarth, le dispositif MOBIDOC (session 2018).

Evoquant les critères de l’indice global de l’innovation en Tunisie, le directeur général de l’ANPR, Chedly Abdelly a affirmé que la Tunisie est classée, en 2018, 14ème sur un total de 126 pays , au niveau de la production scientifique et technique de qualité. Elle se positionnait à la 26ème place en 2017, a-t-il ajouté.

Cette avancée au niveau de la recherche qualifiée n’a pas été convenablement exploitée en milieu socioéconomique, a-t-il regretté, précisant que notre pays est classé, en 2018, 97ème sur 126 pays en terme d’impact de la recherche sur le milieu socio-économique.

Le responsable a appelé dans ce cadre à la nécessité de l’orientation de la recherche vers le milieu socio-économique, soulignant l’importance du mécanisme MOBIDOC dans la concrétisation de cet objectif en rapprochant la recherche de l’entreprise.

Le MOBIDOC est un dispositif de mobilité ” mobi ” qui permet à des doctorants et des docteurs de réaliser des recherches appliquées en étroite interaction avec les partenaires socio-économiques, avec un cofinancement par l’ANRP (80%) et l’organisme bénéficiaire (20%), a-t-il expliqué.

Le doctorant reçoit, pendant la réalisation de ses recherches, une somme de 1000 dinars par mois, sur une durée de 36 mois alors que le docteur bénéficie de 1 200 dinars par mois, sur une période de 24 mois, a-t-il fait remarquer.

Les objectifs de ce dispositif sont de renforcer les interactions entre la recherche et le monde socio-économique, mettre la recherche, développement et innovation au service de l’entreprise tunisienne et des défis sociétaux et améliorer l’employabilité des jeunes chercheurs et l’entrepreneuriat innovant, a-t-il précisé.

De son côté, Gérard Audaz, chef de section développement économique à l’Union européenne, estime que MOBIDOC est un dispositif, extrêmement innovant, qui vise à bâtir les ponts entre la recherche scientifique et le les entreprises, en répondant à des besoins économiques réels.

Depuis le démarrage de ce projet, plus de 459 doctorants et post-doctorants ont bénéficié de bourses, 12 brevets ont été déposés auprès de l’INORPI, une dizaine de start-up a été créée, 67 doctorants ont réussi à pérenniser leur emploi au sein de l’entreprises et plus de 200 publications internationales ont été publiées, a-t-il signalé.

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khalil Amiri, a, pour sa part, évoqué l’importance de diversifier les mécanismes de financement pour, renforcer la recherche, créer des synergies et regrouper les acteurs autour des principaux secteurs socio-économiques.

Un effort accentué sera fourni, dans les prochains mois afin de renforcer la collaboration entre le secteur de la recherche, les centres techniques et les entreprises, a-t-il indiqué.

Le dispositif MOBIDOC contribuera à la valorisation des compétences dont dispose l’université tunisienne, à créer davantage d’emploi et à aider à transformer l’économie tunisienne d’une économie de rente vers une autre basée sur la compétitivité et l’innovation.

Le dispositif MOBIDOC s’inscrit dans le cadre du programme d’appui à l’éducation, la mobilité, la recherche et l’innovation (EMORI), et il est financé par l’union européenne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here