SPEEDTEST : La Tunisie parmi les plus bas hauts débits de la planète au niveau de la vitesse de l’internet fixe !

0

iT-News (vitesse de l’internet fixe) – La Tunisie figure à la 165e place sur 177 pays dans le classement mensuel Speedtest Global Index, publié au mois de mars 2021. L’indice mesure la vitesse de l’internet fixe à haut débit. Le rang attribué à la Tunisie reste inchangé par rapport à une précédente nomenclature publiée au mois de février 2021.

La vitesse moyenne du débit descendant (Download) a été évaluée à 10.29 mégabits par seconde (Mbps), contre une moyenne mondiale de 98 Mbps. En ce qui concerne la vitesse moyenne du débit ascendant (Upload), elle a été mesurée à 4.26 Mbps. Le temps de latence de la vitesse haut débit fixe en Tunisie est de 55 millisecondes, tandis que la moyenne mondiale s’est située à 2 millisecondes. Le pays occupe les derniers rangs à l’échelle africaine et dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA).

Le Speedtest Global Index compare les données de vitesse d’internet du monde entier sur une base mensuelle. Les données de l’indice proviennent des centaines de millions de tests effectués par des personnes réelles chaque mois.

Vitesse de connexion à Internet fixe à haut débit de la région MENA

Dans la région MENA, Israël est en tête en occupant la 28e place à l’échelle mondiale. La vitesse de la connexion du pays a été évaluée à 136.20 Mbps. Les Émirats Arabes Unis (29e) sont deuxièmes grâce à une vitesse moyenne du débit descendant (Download) mesurée à 129.43 Mbps. Le Koweït (36e) accède également au podium avec une vitesse de 110.21 Mbps.

Le Qatar (42e) est quatrième suivi de l’Arabie Saoudite (48e) et du sultanat d’Oman (58e). La Jordanie (63e) se situe au septième rang en dépassant le royaume de Bahreïn (69e) et l’Égypte (94e). L’Irak (110e) clôture le TOP 10 de la région MENA.

Viennent ensuite le Maroc (112e), l’Iran (132e) et la Palestine (136e). La Libye (140e) se situe à la quatorzième place et devance le Liban (148e). La Tunisie (165e) est seizième et se classe avant la Syrie (168e) et la Mauritanie (171e).

Quid des performances africaines ?

En Afrique, c’est le Ghana (77e) et la Côte d’Ivoire (78e) qui arrivent en tête, avec respectivement 47,89 Mbps et 47,77 Mbps. L’Afrique du Sud (88e) est classée troisième et fait état d’une meilleure performance que celles de l’Égypte (94e), du Sénégal (101e) et des Seychelles (107e). Le Maroc (112) est au septième rang sur le continent à travers un gain de cinq places, par rapport au classement du mois de février. Le royaume précède la république du Congo, Congo-Brazzaville, (116e). Le Cap-Vert (119e) est neuvième en Afrique suivi du Kenya (125e).

La Tunisie (165e) ne figure même pas au TOP 20 africain. En effet, le pays occupe la 36e place dans le panorama africain et se positionne après la Libye (140e), le Nigéria (146e) ou encore l’Eswatini (156e) et le Burundi (164e).

En tête de du classement international se trouvent Singapour avec une vitesse évaluée à 234.40 Mbps, la Thaïlande avec 230.59 Mbps, et Hong-Kong avec 224.73 Mbps. A l’autre extrémité du classement, les pays dont vitesse de l’internet fixe à haut débit est la plus lente sont le Yémen (175e), Cuba (176e) et le Turkménistan (177e).

Source : Mariem Ben Yahia / ILBOURSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here