Inside the Lab : Les avancées en IA qui feront fonctionner le métavers

0

iT-News (Les avancées en IA qui feront fonctionner le métavers) – Développer le métavers est le projet à long terme le plus ambitieux que Meta ait essayé, et les expériences que nous envisageons sont impossibles à offrir avec les logiciels et le matériel qui existent aujourd’hui. Pour y parvenir, il faudra réaliser des avancées considérables dans la plupart des technologies avec lesquelles nous travaillons.

Le point commun entre un bon nombre de ces avancées, des images immersives ultra-réalistes aux appareils miniaturisés capables de calculer à haute performance, est qu’elles seront effectives grâce à des révolutions dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA).

Les laboratoires d’IA de Meta réalisent déjà cet exploit, dans le cadre d’un effort à long terme visant à créer des technologies fondamentales pour assurer la prochaine ère de l’informatique. Aujourd’hui, nous vous présentons une partie de ce travail, comme la démonstration de notre Builder Bot, qui permet de générer ou d’importer des éléments dans un monde virtuel par commande vocale. Nous annonçons également de nouvelles avancées en matière de recherche et nous donnons plus de détails sur les domaines dans lesquels nous envisageons de progresser en 2022 et au-delà. Voici une partie de ce que nous annonçons en matière d’IA chez Meta aujourd’hui dans le cadre de l’évènement Inside the Lab, qu’il est possible de visionner ici :

  • Favoriser l’inclusion grâce au pouvoir de la parole et de la traduction (No language left behind) : L’initiative No language left behind œuvre pour la création d’un système unique capable de traduire dans toutes les langues écrites, afin de briser les barrières pour près de la moitié de la population mondiale, qui ne peut aujourd’hui accéder à internet en sa langue maternelle ou préférée. Nous avons également pour objectif de créer un traducteur vocal universel, un système d’IA qui donne une traduction instantanée de parole à parole (speech-to-speech) dans toutes les langues, même celles qui ne sont pas majoritairement parlées.
  • Un modèle d’IA de nouvelle génération pour discuter avec des assistants virtuels (projet CAIRaoke) : ce projet est une nouvelle approche révolutionnaire de l’IA conversationnelle (technologie qui alimente les chatbots et autres) qui pourrait un jour permettre aux personnes d’avoir des conversations et des interactions plus naturelles avec leurs appareils.
  • Une nouvelle ressource pour comprendre le fonctionnement des systèmes d’IA : Si vous vous êtes déjà demandé comment Instagram classe les contenus dans votre fil, notre nouvel outil pourra vous y aider. Le prototype de carte de système d’IA que nous avons développé décrit les nombreux modèles d’IA qui composent un système d’IA et peut aider à mieux comprendre le fonctionnement de ces derniers.
  • De nouvelles façons d’intégrer une diversité de talents dans l’IA (AI Learning Alliance – AILA) : l’AILA fournit des cours sur le machine learning accessibles à tous et crée un consortium de professeurs dans les universités comptant beaucoup d’étudiants issus de groupes sous-représentés ; ces professeurs se chargeront de l’enseignement.
  • Ouvrir l’accès à une IA performante pour les recommandations (TorchRec) : il s’agit de notre bibliothèque qui met sur pied des systèmes de recommandation de pointe dans le cadre de l’apprentissage automatique PyTorch open source. Ces systèmes de recommandation permettent de personnaliser un grand nombre de nos produits.

Au fur et à mesure que nous développons le métavers, nous aurons besoin de l’IA pour effectuer la lourde partie du travail qui rend possibles les expériences virtuelles de nouvelle génération. En d’autres termes, nous continuerons à innover dans des domaines tels que l’apprentissage auto-supervisé, afin de ne pas dépendre d’ensemble de données étiquetés et limités, mais aussi dans le domaine de l’intelligence artificielle dite multimodale, pour interpréter et prédire avec précision le genre d’interactions qui auront lieu dans des espaces 3D virtuels comptant un grand nombre de participants. Cela inclut également nos efforts dans la conception du superordinateur le plus puissant du monde en matière d’IA, afin de nous assurer que nous disposons des ressources informatiques nécessaires pour des percées en matière de recherche en IA. Nous sommes au début du chemin, mais les avancées actuelles donnent un bon aperçu de ce qui est rendu possible par l’IA et la science ouverte.

Pour visionner l’évènement “Inside the Lab” de Meta AI, cliquez ici.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here